All posts filed under “Israël et sionisme

Comprendre l’antisémitisme contemporain ou se prémunir de l’accusation d’antisémitisme ? À propos d’un colloque – Julien Tenach

Julien Tenach se propose d’analyser le traitement hégémonique de l’antisémitisme au cours du colloque  « Résurgences de l’antisémitisme : réalités, fictions, usages » organisé par l’Institut Marcel Liebman le 12 et 13 décembre 2018 à l’Université libre de Bruxelles. Il apparait que la question de l’instrumentalisation politique de l’antisémitisme visant à discréditer la gauche radicale primait sur celle de la réalité et des formes de l’antisémitisme contemporain. Read More

Comprendre l’antisémitisme, perspectives critiques. Une bibliographie.

25 textes sur l’antisémitisme, tous disponibles en ligne, qui s’attachent à comprendre l’antisémitisme, son histoire et ses déclinaisons du point de vue d’une théorie critique de la société ou du moins fournissent des éléments pouvant alimenter une telle compréhension.

Read More

Quel plaidoyer progressiste en faveur d’Israël ? – David Hirsh

Quel pourrait-être un plaidoyer progressiste en faveur d’Israël ? Pourquoi un État-nation aurait-il besoin d’un plaidoyer en sa faveur ? Quel plaidoyer progressiste en faveur de la France ou de la Pologne ? Avant la Révolution française, la question de la France demeurait ouverte. Marseille ferait-t-elle partie de la même république que la Bretagne ? Quand il existait un mouvement politique en faveur de la fondation de la France, il existait aussi un plaidoyer pour et contre la France. Quand la Pologne était engloutie à moitié par l’URSS et à moitié par le troisième Reich, il existait un plaidoyer progressiste en faveur de la Pologne. Mais aujourd’hui, heureusement, la Pologne existe. Elle n’a pas besoin que l’on fasse un plaidoyer en sa faveur.

Read More

Les antisionistes et leurs ennemis – Ivan Segré

Ivan Segré répond aux critiques adressées par Vivian Petit dans son article « Contre le sionisme »  à une série d’intellectuels sionistes de gauche.

Dans un article intitulé « Contre le sionisme »1, Vivian Petit se propose de critiquer des intellectuels ou militants qui n’auraient pas su rompre avec les fondamentaux du sionisme et, pour cette raison, s’avèreraient incapables d’adopter une position qui n’entérine pas le fait colonial. Les auteurs incriminés sont d’abord Norman Finkelstein et Noam Chomsky : Read More