All posts filed under “Impérialisme & anti-impérialisme

Quel plaidoyer progressiste en faveur d’Israël ? – David Hirsh

Quel pourrait-être un plaidoyer progressiste en faveur d’Israël ? Pourquoi un État-nation aurait-il besoin d’un plaidoyer en sa faveur ? Quel plaidoyer progressiste en faveur de la France ou de la Pologne ? Avant la Révolution française, la question de la France demeurait ouverte. Marseille ferait-t-elle partie de la même république que la Bretagne ? Quand il existait un mouvement politique en faveur de la fondation de la France, il existait aussi un plaidoyer pour et contre la France. Quand la Pologne était engloutie à moitié par l’URSS et à moitié par le troisième Reich, il existait un plaidoyer progressiste en faveur de la Pologne. Mais aujourd’hui, heureusement, la Pologne existe. Elle n’a pas besoin que l’on fasse un plaidoyer en sa faveur.

Read More

Contre le sionisme – Vivian Petit

Dans ce texte, Vivian Petit répond à certaines critiques adressées à l’encontre de la position « antisioniste » hégémonique dans la gauche française, critiques développées notamment dans plusieurs publications de Solitudes Intangibles. Pour l’auteur, une position de solidarité conséquente avec les Palestiniens ne peut se réduire à la critique de telle ou telle politique du gouvernement israélien mais implique une rupture avec le sionisme. Cela nécessite cependant de bien saisir ce qu’est le sionisme et sa critique à une époque où ce signifiant se voit instrumentalisé dans un sens antisémite. Read More

La Théorie critique est-elle soluble dans l’État d’Israël ? – Vivian Petit

Depuis sa création, Solitudes Intangibles a eu pour vocation de questionner le positionnement « antisioniste » hégémonique  dans la gauche radicale française en publiant des articles « hétérodoxes » sur la question assumant parfois un positionnement ouvertement pro-sioniste d’un point de vue communiste.   L’article  « Société libérée et Israël. Du rapport entre Théorie critique et sionisme » de Stephan Grigat revenait sur le rapport essentiellement positif de la Théorie critique à Israël et en dérivait une position de solidarité avec Israël au nom de la perspective même du communisme. Vivian Petit, communiste et militant pro-palestinien,  a tenu à y répondre.  Attaché à la tradition de libre débat du mouvement ouvrier et à l’échange constructif,  nous publions ici sa réponse.  Read More

Sionisme et antisionisme : deux mâchoires d’un même piège à cons – Alain Cornebouc

Le sionisme (c’est-à-dire la défense de l’Etat d’Israël au nom de la défense contre la menace antisémite) et l’antisionisme (c’est-à-dire la focalisation critique sur l’Etat d’Israël censé incarner à lui seul le capitalisme « impérialiste ») sont les deux mâchoires d’un même piège à cons.

Read More

La soupe de Brossat – Ivan Segré

Dans le présent article, Ivan Segré répond aux récentes attaques d’Alain Brossat et de Marianne Van Leeuw Koplewicz l’accusant de « renégation » sioniste.

Le site Lundimatin (LM) a reçu un texte de Marianne Van Leeuw Koplewicz intitulé « Ivan Segré comme passe-partout : une opportunité pour Israël ». LM, pour des raison qui sont les leurs, n’a pas souhaité le publier. Le texte a finalement paru sur un autre site1, accompagné d’une introduction d’Alain Brossat, qui rend raison de cette singulière publicité :

Read More

Notes pour une critique du maoïsme – Loren Goldner

Note aux lecteurs : le présent texte a été écrit à la demande d’un camarade de la côte Ouest ayant assisté à la conférence « Tout pour Tous » à Seattle en août 2012 à laquelle de nombreux membres du courant maoïste modéré « Kasama » étaient présents. Il propose une histoire succincte du courant maoïste qui n’est pas destinée à offrir un point de vue exhaustif conforme à la « Gauche Communiste1 », il ne traite pas par exemple des vifs débats lors des trois premiers congrès de l’Internationale Communiste autour de la possibilité d’alliances avec la bourgeoisie nationaliste dans le monde colonial et semi-colonial. Il s’agit ainsi de fournir une base historico-critique du maoïsme pour de jeunes militants qui le découvriraient. Read More

Une très courte histoire du conflit Antideutsch vs antiimpérialistes – AK Wantok

Au début des années 19901, deux tournants produisirent, chacun à sa manière, une réflexion spécifique au sein du mouvement autonome et préparèrent le terrain à l’avènement d’une scène « antideutsch2 » qui, quelques années plus tard, exerça une influence considérable sur les discussions dans le milieu autonome :

Read More

Pour l’Amérique – Max Horkheimer

À celleux qui dénoncent l’action malfaisante de Trump et le racisme, la violence et l’autoritarisme de la société américaine sans jamais s’attarder sur l’écrasement du soulèvement syrien, la répression politique au Vénézuela, la persécution des LGBT par le régime tchétchène, les velléités impérialistes iraniennes ou encore les camps de concentration pour Ouïgours en Chine. Read More

Société libérée et Israël. Du rapport entre Théorie critique et sionisme – Stephan Grigat

La solidarité avec l’État d’Israël d’une partie de la gauche allemande est généralement expliquée en France par une supposée culpabilité allemande par rapport à la Shoah qui imprégnerait aussi la gauche. Cette vision témoigne surtout de l’ignorance des débats théoriques, historiques et politiques en cours dans la gauche allemande depuis la réunification au sujet de l’Holocauste, d’Israël, du nazisme, du mouvement ouvrier et de l’anti-impérialisme. Le présent texte de Stephan Grigat se propose de revenir sur les racines théoriques et historiques de cette position de solidarité avec lsraël en présentant le rapport essentiellement positif, en rupture avec le consensus anti-impérialiste à gauche des années 1960, de la première génération de l’École de Francfort. Read More