All posts filed under “Gauche régressive

Comprendre l’antisémitisme contemporain ou se prémunir de l’accusation d’antisémitisme ? À propos d’un colloque – Julien Tenach

Julien Tenach se propose d’analyser le traitement hégémonique de l’antisémitisme au cours du colloque  « Résurgences de l’antisémitisme : réalités, fictions, usages » organisé par l’Institut Marcel Liebman le 12 et 13 décembre 2018 à l’Université libre de Bruxelles. Il apparait que la question de l’instrumentalisation politique de l’antisémitisme visant à discréditer la gauche radicale primait sur celle de la réalité et des formes de l’antisémitisme contemporain. Read More

Face à l’antisémitisme, sortir de la confusion – Jean Yves Pranchère

Jean-Yves Pranchère pointe ici l’insensibilité à l’antisémitisme de la gauche francophone voire la tendance de celle-ci à reproduire des tropes antisémites dans le cadre de son « antisionisme » ou de sa stratégie du « populisme de gauche ». Écrit dans le sillage des débats autour du meurtre antisémite de Mireille Knoll à Paris le 23 mars 2018, ce texte n’avait alors pas trouvé de journal prêt à le publier.

Read More

Comprendre l’antisémitisme, perspectives critiques. Une bibliographie.

25 textes sur l’antisémitisme, tous disponibles en ligne, qui s’attachent à comprendre l’antisémitisme, son histoire et ses déclinaisons du point de vue d’une théorie critique de la société ou du moins fournissent des éléments pouvant alimenter une telle compréhension.

Read More

« La faute aux juifs ! » L’antisémitisme, c’est quoi ? – Routes sucrées

Un texte synthétique sur l’antisémitisme, son histoire et ses formes contemporaines paru initialement en 2016 dans la revue Routes sucrées publiée par le collectif anticapitaliste et antifasciste TOP Berlin.

L’antisémitisme est une des formes de préjugé les plus vieilles et persistantes. Qu’il s’exprime de manière ouverte et violente ou comme une attitude ou opinion discrète, il se manifeste dans la vie quotidienne sous forme de graffitis antisémites dans les rues ou sur les murs de synagogues, de profanations de cimetières juifs, de comparaisons étranges entre Israël et l’Allemagne nazie, et de déclarations dans le monde politique et les médias. Read More

Les antisionistes et leurs ennemis – Ivan Segré

Ivan Segré répond aux critiques adressées par Vivian Petit dans son article « Contre le sionisme »  à une série d’intellectuels sionistes de gauche.

Dans un article intitulé « Contre le sionisme »1, Vivian Petit se propose de critiquer des intellectuels ou militants qui n’auraient pas su rompre avec les fondamentaux du sionisme et, pour cette raison, s’avèreraient incapables d’adopter une position qui n’entérine pas le fait colonial. Les auteurs incriminés sont d’abord Norman Finkelstein et Noam Chomsky : Read More

Les pseudo-radicaux (juin 1967) – Max Horkheimer

Le vieil Horkheimer énonce ici un positionnement politique au cœur de la (non)praxis future d’une large partie des Antideutsch : face au risque d’un dépassement négatif du capitalisme dans le totalitarisme ainsi qu’aux tendances autoritaires du capitalisme administré, la tâche primordiale d’un agenda politique axé sur l’émancipation réside dans la défense des acquis civilisationnels et libertés de la société bourgeoise. Ce constat constitue une très importante régression par rapport aux conclusions politiques que l’on pouvait tirer de sa célèbre formule de 1939 comme quoi celle ou celui qui parle du fascisme sans parler du capitalisme ferait mieux de se taire. Read More