All posts filed under “Capitalisme et transformation capitaliste

Le nationalisme dans la révolution française et l’Allemagne du XIXème siècle – Max Horkheimer

Horkheimer revient dans cette note de 1967 sur la différence entre le nationalisme de la révolution française, historiquement émancipateur et porté par l’esprit des Lumières, et le nationalisme allemand, agressif dès sa naissance. Cette distinction sera ensuite reprise et essentialisée par certains pans du mouvement antideutsch au profit d’une francophilie kitsch et d’une vision totalement fantasmée du nationalisme français comme incarnation du nationalisme civique. Cette conception se montre ainsi largement indifférente à la réalité du nationalisme républicain de l’État français qui, par bien des aspects, et notamment son islamophobie justifiée au nom d’une laïcité dévoyée, s’avère aujourd’hui beaucoup plus régressif, culturaliste et illibéral que le nationalisme hégémonique de l’Allemagne post-réunification reposant sur un multiculturalisme officiel et l’idée d’une nation morale et vertueuse ayant appris de ses « erreurs » du passé.

Read More

Les péchés préparés dans le chaudron : repenser l’hypothèse communiste et la libération – Suphi Nejat Ağırnaslı

Suphi Nejat Ağırnaslı s’inspire des travaux de Silvi Federici pour proposer une analyse originale du génocide arménien et des massacres de populations alévies commis dans le cadre de la formation de l’État turc moderne. Ces meurtres de masse ne doivent pas seulement être compris dans le cadre du nationalisme turc et de la création de l’État turc mais aussi comme une réponse politique aux potentiels de modernité alternative portés par les populations minoritaires.
Read More

L’antisémitisme. Origines et modes d’expression – Gad Chutzpah

Une perspective marxiste-léniniste sur l’antisémitisme et ses formes historiques.

On m’a dit, on me dit toujours, et on me dira sans doute encore pourquoi s’occuper, aujourd’hui, de l’antisémitisme contemporain ? En cette époque si lisse ou les Juifs jouissent d’une relative tranquillité, et ou les violences et les persécutions sont loin d’égaler, en intensité comme en étendue, celles du passé, proche et lointain ?

Je réponds donc : pour cela même.

Read More

Que signifie « antideutsch » ? – Stephan Grigat

Ces Antideutsch ! Depuis plus de 15 ans, ils hantent les discussions politiques en République fédérale d’Allemagne et, dernièrement, sont également apparus dans les débats autrichiens. Ils sont censés être racistes. Et bellicistes. Amis de Bush et admirateurs de Sharon. Parfois perçus comme des carriéristes universitaires, parfois comme d’odieux polémistes. La gauche les déteste parce qu’elle y voit des convertis libéraux-conservateurs. La droite ne les aime pas parce qu’ils sont marxistes. D’où viennent ces praticiens de la critique mal aimés ? Et que veulent-ils ?

Read More

Crise permanente du capital et sens du nouveau nationalisme autoritaire au XXIème siècle – Daniel Feldmann

Dans cet article, Daniel Feldmann se propose, à partir d’une confrontation critique avec les thèses de Karl Polanyi développées dans son ouvrage La Grande Transformation, d’analyser le sens des nouveaux nationalismes incarnés par les gouvernements de Trump, Orban, Duterte, Bolsonaro … Alors que les projets de modernisation nationalistes de droite comme de gauche dans les deux premiers tiers du XXème siècle visaient à promouvoir le développement capitaliste tout en modulant ses effets atomisateurs et désocialisants, les nouveaux nationalismes, loin de contenir la logique néo-libérale, constituent aujourd’hui les formes politiques les mieux adaptées à la gouvernmentalité néo-libérale dans la mesure où ils accélèrent les restructurations économiques et politiques en cours, avalisent et symbolisent dans un sens « patriotique » la lutte autophagique de tous contre tous et proposent de prendre en charge de manière plus efficace la gestion autoritaire des individus et groupes sociaux rendus superflus eu égard aux besoins de la valorisation capitaliste.

Read More