All posts filed under “Facisme & antifascisme

Société libérée et Israël. Du rapport entre Théorie critique et sionisme – Stephan Grigat

La solidarité avec l’État d’Israël d’une partie de la gauche allemande est généralement expliquée en France par une supposée culpabilité allemande par rapport à la Shoah qui imprégnerait aussi la gauche. Cette vision témoigne surtout de l’ignorance des débats théoriques, historiques et politiques en cours dans la gauche allemande depuis la réunification au sujet de l’Holocauste, d’Israël, du nazisme, du mouvement ouvrier et de l’anti-impérialisme. Le présent texte de Stephan Grigat se propose de revenir sur les racines théoriques et historiques de cette position de solidarité avec lsraël en présentant le rapport essentiellement positif, en rupture avec le consensus anti-impérialiste à gauche des années 1960, de la première génération de l’École de Francfort. Read More

De la projection de la faute. Contre l’anticapitalisme régressif – Gernot Gellwitz

Tout critique de la valorisation capitaliste n’est pas émancipatrice. On désigne la critique réactionnaire par l’expression « anticapitalisme régressif » afin de la différencier de la critique émancipatrice. Historiquement et actuellement négligée à gauche, cette différence n’est souvent pas thématisée. De la même manière que la g Read More

L’antifascisme face au djihadisme – Lothar Galow-Bergemann

Les mouvements et mobilisations antifascistes accordent en France peu d’intérêt aux phénomènes djihadistes. Au sein des discussion antifascistes, la focalisation sur l’instrumentalisation de la question du djihadisme par les discours et dispositifs racistes, l’attention portée à la nécessaire déconstruction de la figure de l’ennemi intérieur musulman et à la place de celle-ci dans la gouvernementalité anti-terroriste laissent peu de place à la réflexion sur la réalité du djihadisme comme fait social et politique. Par ailleurs, la tendance à vouloir identifier dans les groupes sociaux subalternes des sujets révolutionnaires potentiels, combinée à une compréhension instrumentale du fascisme qui appréhende uniquement les mouvements fascistes du point de vue de leur utilité pour la mise en œuvre des projets hégémoniques des classes dominantes, amène l’antifascisme à ignorer le rapport entre fascisme et les tendances autoritaires du sujet du capitalisme en crise ainsi qu’à sous-estimer la propension au fascisme dans l’ensemble de la population, y compris au sein des classes populaires. Le texte de Lothar Galow-Bergemann propose de revenir sur ces angles morts de l’antifascisme en insistant sur la nécessité d’une compréhension et d’une lutte contre le djihadisme sur la base d’une théorisation adéquate du rapport entre fascisme et capitalisme.

Read More

L’anti-impérialisme des imbéciles – Leila Al-Shami

Une fois encore le « mouvement anti-guerre » occidental se réveille afin de se mobiliser autour de la Syrie. C’est la troisième fois depuis 2011. La première mobilisation a eu lieu au moment où Obama envisageait de frapper les capacités militaires du régime (pour ne finalement rien faire) à la suite de l’attaque chimique de la Ghouta en 2013, considérée alors comme un franchissement de ligne rouge. La seconde s’est développée suite à la frappe ordonnée par Donald Trump sur une base militaire vide en réponse à l’attaque chimique de Khan Sheikhoun en 2017. Enfin, une troisième mobilisation émerge aujourd’hui alors que les États-Unis, l’Angleterre et la France mènent des actions militaires de faible envergure (frappes ciblant les équipements d’armes chimiques) suite à l’attaque chimique à Douma responsable au minimum de la mort de 34 personnes dont des enfants cherchant refuge dans les sous-sols. Read More

Antifas, nationalisme et démocratie – Freerk Huisken

Maciej Zurowki s’entretient avec Freerk Huisken, professeur à l’université de Brême jusqu’à sa récente retraite, au sujet de son nouveau livre.

Dans le précédent numéro du Weekly Worker, nous nous sommes intéressés à l’antifascisme institutionnel de l’État allemand1. Qu’en est-il de l’antifascisme de la gauche allemande ? Dans un pays marqué par une croissance exponentielle de l’activisme d’extrême-droite depuis la réunification, on pourrait s’attendre à ce que la gauche ait développé une analyse politique rigoureuse du néofascisme articulée à une critique anticapitaliste.

Read More