L’antifascisme face au djihadisme – Lothar Galow-Bergemann

Les mouvements et mobilisations antifascistes accordent en France peu d’intérêt aux phénomènes djihadistes. Au sein des discussion antifascistes, la focalisation sur l’instrumentalisation de la question du djihadisme par les discours et dispositifs racistes, l’attention portée à la nécessaire déconstruction de la figure de l’ennemi intérieur musulman et à la place de celle-ci dans la gouvernementalité anti-terroriste laissent peu de place à la réflexion sur la réalité du djihadisme comme fait social et politique. Par ailleurs, la tendance à vouloir identifier dans les groupes sociaux subalternes des sujets révolutionnaires potentiels, combinée à une compréhension instrumentale du fascisme qui appréhende uniquement les mouvements fascistes du point de vue de leur utilité pour la mise en œuvre des projets hégémoniques des classes dominantes, amène l’antifascisme à ignorer le rapport entre fascisme et les tendances autoritaires du sujet du capitalisme en crise ainsi qu’à sous-estimer la propension au fascisme dans l’ensemble de la population, y compris au sein des classes populaires. Le texte de Lothar Galow-Bergemann propose de revenir sur ces angles morts de l’antifascisme en insistant sur la nécessité d’une compréhension et d’une lutte contre le djihadisme sur la base d’une théorisation adéquate du rapport entre fascisme et capitalisme.

Read More

Critique de l’économie politique – Michael Heinrich

Dans ce texte synthétique, Michael Heinrich présente le projet et l’objet de la critique de l’économie politique marxienne, soit une critique du capitalisme comme mode de production caractérisé par la domination impersonnelle de la logique du capital conjuguée à une critique de la science économique bourgeoise comme vecteur essentiel de légitimation et de naturalisation du capitalisme. Read More

Drogue et communisme – Donald Parkinson

Rédigé en réaction à l’annonce de l’interdiction du Kratom par la Drug Enforcement Administration en aout 2016, ce texte de Donald Parkinson, membre de la Communist League of Tampa, défend une orientation politique progressiste en matière de drogue, axée sur la revendication de la légalisation de toute les drogues, contrastant avec les positions moralistes prévalant encore trop souvent dans la gauche radicale. Read More

Antisémitisme structurel et critique tronquée du capitalisme – Thomas Schmidinger

Le fait qu’un antisémitisme plus ou moins ouvert ciblant Israël ou bien des sionistes supposé-es ou réel-les n’épargne pas la gauche est dorénavant bien connu. Ce texte ne traitera donc pas de « l’antisémitisme ouvert » de la gauche, mais des proximités structurelles entre l’antisémitisme moderne et la critique tronquée du capitalisme particulièrement répandue dans les débats autour de la mondialisation des dernières années. Read More

Le point d’explosion de l’idéologie au Kurdistan – VP & GEH

Refusant les lectures policières de l’histoire comme la géopolitique de comptoir, ce texte se propose d’étudier les raisons de l’engouement unanime pour « les Kurdes » (c’est-à-dire prosaïquement le PYD, et sa branche armée, les YPG) au sein des gauches françaises. Il n’y est pas question de la « cause kurde » ni précisément de l’insurrection syrienne en tant que telles (ce serait beaucoup trop vaste) mais de la façon dont celles-ci auront servi de révélateur à la faillite du monde militant « de gauche », révolutionnaire comme réformiste. Nous y discutons la facilité de la gauche à se laisser embarquer par l’antiterrorisme et les idéologies d’États. À distance des postures « anti-impérialistes » caricaturales (campisme favorable au régime syrien) ou néo-conservatrices, il s’agit de rétablir quelques douloureuses vérités. Read More

L’anti-impérialisme des imbéciles – Leila Al-Shami

Une fois encore le « mouvement anti-guerre » occidental se réveille afin de se mobiliser autour de la Syrie. C’est la troisième fois depuis 2011. La première mobilisation a eu lieu au moment où Obama envisageait de frapper les capacités militaires du régime (pour ne finalement rien faire) à la suite de l’attaque chimique de la Ghouta en 2013, considérée alors comme un franchissement de ligne rouge. La seconde s’est développée suite à la frappe ordonnée par Donald Trump sur une base militaire vide en réponse à l’attaque chimique de Khan Sheikhoun en 2017. Enfin, une troisième mobilisation émerge aujourd’hui alors que les États-Unis, l’Angleterre et la France mènent des actions militaires de faible envergure (frappes ciblant les équipements d’armes chimiques) suite à l’attaque chimique à Douma responsable au minimum de la mort de 34 personnes dont des enfants cherchant refuge dans les sous-sols. Read More

Mythe et vérité. Pour une critique de la solidarité de la gauche avec le Kurdistan – Antideutsche Aktion Berlin

« Depuis le début et la propagation à une vitesse éclair des soulèvements contre Assad en mars 2011, le régime de Damas a dû compter sur le soutien du PKK/PYD1. Le régime devant focaliser son attention sur d’autres régions syriennes, le PYD n’était plus en mesure d’opprimer la population kurde » affirmait Jian Omar en novembre 2017 dans un entretien avec le Huffington Post2. Interrogé sur le rôle du PYD dans la guerre civile syrienne, le politiste, porte-parole du courant oppositionnel Mouvement de l’avenir kurde3 en Syrie et membre du Conseil national kurde4 répondait : « Actuellement, le PYD ne fait que mettre en œuvre des décisions prises par les fonctionnaires du PKK. Les chefs et décideurs politiques dans les zones kurdes sont des fonctionnaires du PKK comme l’ont rapporté de nombreux journalistes occidentaux présents sur place. Les portraits d’Öcalan5 sont accrochées partout dans les régions kurdes. » Read More

La logique de la guerre – Michael Heinrich

L’intervention en Irak fut avant tout une frappe préventive contre les rivaux géopolitiques potentiels des États-Unis. Ainsi, au XXIe siècle, l’État national demeure un acteur politique de premier plan. 

Le régime de Sadam Hussein s’est finalement effondré plus rapidement que ne le prédisaient certains. Mais il semble peu probable que débute effectivement pour la population irakienne l’ère de « liberté et de prospérité » promise par George W. Bush. En outre, la fin effective de la guerre semble incertaine. Les menaces américaines contre l’Iran et la Syrie se multiplient. La question des véritables enjeux qui déterminent la politique extérieure américaine au Moyen-Orient reste d’actualité. Read More

L’ultime provocation ! À propos du projet de performance de Franco Berardi à la documenta 2017 – Dierk Saathoff

Tandis que la communauté juive de Kassel manifeste contre la performance « Auschwitz on the Beach » à la documenta1, le commissaire de l’exposition Paul Preciado la défend et la considère comme un appel à la conscience.

« Auschwitz on the Beach » est le titre d’une performance qui sera présentée cette semaine à la documenta à Kassel2. Il s’agit à l’origine d’un poème du philosophe italien Franco « Bifo » Berardi, accompagné d’une bande sonore de Fabio Stefano Berardi et d’une installation d’image de Dim Sampaio. Selon Franco Berardi, les Européens auraient érigé des camps de concentration pour les réfugiés sur leur territoire et payé des « Gauleiters »3 en Turquie, en Libye et en Égypte pour faire le « sale travail » en Méditerranée. Berardi écrit que les eaux salées de la Méditerranée auraient remplacé le Zyklon B utilisé dans les camps de la mort allemands.

Read More