Pour l’Amérique – Max Horkheimer

À celleux qui dénoncent l’action malfaisante de Trump et le racisme, la violence et l’autoritarisme de la société américaine sans jamais s’attarder sur l’écrasement du soulèvement syrien, la répression politique au Vénézuela, la persécution des LGBT par le régime tchétchène, les velléités impérialistes iraniennes ou encore les camps de concentration pour Ouïgours en Chine. Read More

Société libérée et Israël. Du rapport entre Théorie critique et sionisme – Stephan Grigat

La solidarité avec l’État d’Israël d’une partie de la gauche allemande est généralement expliquée en France par une supposée culpabilité allemande par rapport à la Shoah qui imprégnerait aussi la gauche. Cette vision témoigne surtout de l’ignorance des débats théoriques, historiques et politiques en cours dans la gauche allemande depuis la réunification au sujet de l’Holocauste, d’Israël, du nazisme, du mouvement ouvrier et de l’anti-impérialisme. Le présent texte de Stephan Grigat se propose de revenir sur les racines théoriques et historiques de cette position de solidarité avec lsraël en présentant le rapport essentiellement positif, en rupture avec le consensus anti-impérialiste à gauche des années 1960, de la première génération de l’École de Francfort. Read More

De la projection de la faute. Contre l’anticapitalisme régressif – Gernot Gellwitz

Tout critique de la valorisation capitaliste n’est pas émancipatrice. On désigne la critique réactionnaire par l’expression « anticapitalisme régressif » afin de la différencier de la critique émancipatrice. Historiquement et actuellement négligée à gauche, cette différence n’est souvent pas thématisée. De la même manière que la g Read More

L’antifascisme face au djihadisme – Lothar Galow-Bergemann

Les mouvements et mobilisations antifascistes accordent en France peu d’intérêt aux phénomènes djihadistes. Au sein des discussion antifascistes, la focalisation sur l’instrumentalisation de la question du djihadisme par les discours et dispositifs racistes, l’attention portée à la nécessaire déconstruction de la figure de l’ennemi intérieur musulman et à la place de celle-ci dans la gouvernementalité anti-terroriste laissent peu de place à la réflexion sur la réalité du djihadisme comme fait social et politique. Par ailleurs, la tendance à vouloir identifier dans les groupes sociaux subalternes des sujets révolutionnaires potentiels, combinée à une compréhension instrumentale du fascisme qui appréhende uniquement les mouvements fascistes du point de vue de leur utilité pour la mise en œuvre des projets hégémoniques des classes dominantes, amène l’antifascisme à ignorer le rapport entre fascisme et les tendances autoritaires du sujet du capitalisme en crise ainsi qu’à sous-estimer la propension au fascisme dans l’ensemble de la population, y compris au sein des classes populaires. Le texte de Lothar Galow-Bergemann propose de revenir sur ces angles morts de l’antifascisme en insistant sur la nécessité d’une compréhension et d’une lutte contre le djihadisme sur la base d’une théorisation adéquate du rapport entre fascisme et capitalisme.

Read More

Critique de l’économie politique – Michael Heinrich

Dans ce texte synthétique, Michael Heinrich présente le projet et l’objet de la critique de l’économie politique marxienne, soit une critique du capitalisme comme mode de production caractérisé par la domination impersonnelle de la logique du capital conjuguée à une critique de la science économique bourgeoise comme vecteur essentiel de légitimation et de naturalisation du capitalisme. Read More

Drogue et communisme – Donald Parkinson

Rédigé en réaction à l’annonce de l’interdiction du Kratom par la Drug Enforcement Administration en aout 2016, ce texte de Donald Parkinson, membre de la Communist League of Tampa, défend une orientation politique progressiste en matière de drogue, axée sur la revendication de la légalisation de toute les drogues, contrastant avec les positions moralistes prévalant encore trop souvent dans la gauche radicale. Read More

Antisémitisme structurel et critique tronquée du capitalisme – Thomas Schmidinger

Le fait qu’un antisémitisme plus ou moins ouvert ciblant Israël ou bien des sionistes supposé-es ou réel-les n’épargne pas la gauche est dorénavant bien connu. Ce texte ne traitera donc pas de « l’antisémitisme ouvert » de la gauche, mais des proximités structurelles entre l’antisémitisme moderne et la critique tronquée du capitalisme particulièrement répandue dans les débats autour de la mondialisation des dernières années. Read More

Le point d’explosion de l’idéologie au Kurdistan – VP & GEH

Refusant les lectures policières de l’histoire comme la géopolitique de comptoir, ce texte se propose d’étudier les raisons de l’engouement unanime pour « les Kurdes » (c’est-à-dire prosaïquement le PYD, et sa branche armée, les YPG) au sein des gauches françaises. Il n’y est pas question de la « cause kurde » ni précisément de l’insurrection syrienne en tant que telles (ce serait beaucoup trop vaste) mais de la façon dont celles-ci auront servi de révélateur à la faillite du monde militant « de gauche », révolutionnaire comme réformiste. Nous y discutons la facilité de la gauche à se laisser embarquer par l’antiterrorisme et les idéologies d’États. À distance des postures « anti-impérialistes » caricaturales (campisme favorable au régime syrien) ou néo-conservatrices, il s’agit de rétablir quelques douloureuses vérités. Read More