Antiaméricanisme, antisémitisme, démagogie et la situation de la jeunesse d’aujourd’hui (1967) – Max Horkheimer

L’Amérique, quels que soient ses motifs, a sauvé l’Europe de l’asservissement total. La réponse à cela est aujourd’hui une inimitié profonde et largement diffusée, en Allemagne comme ailleurs, contre l’Amérique. On s’est déjà beaucoup cassé la tête pour en trouver les causes. Le ressentiment, la jalousie mais aussi les erreurs commises par le gouvernement américain et ses citoyens jouent un rôle. Il est surprenant de voir que partout où l’on trouve l’antiaméricanisme, l’antisémitisme se répand massivement. Le malaise général provoqué par le déclin de la culture cherche un coupable et, en raison des facteurs mentionnés plus hauts et d’autres encore, le trouve chez les Américains et, à l’intérieur même de l’Amérique, chez les juifs qui supposément domineraient le pays. Les démagogues de droite, et jusqu’à un certain point ceux de gauche, ont depuis longtemps reconnu qu’il s’agit là d’un champ fertile et exploitent de plus en plus la situation à leur profit.

La jeunesse aussi est saisie par ce malaise. Elle n’a rien auquel elle pourrait se raccrocher, à part le nationalisme, et celui-ci peut être facilement orienté dans un sens antiaméricain et antisémite. À cela s’ajoute les succès de de Gaulle qui, à la tête d’un pays de troisième ou quatrième rang, montre l’exemple en donnant des coups de pied aux grandes puissances sans devoir en payer le prix pour l’instant. La confusion parmi les étudiants de gauche est grotesque. L’unité de la théorie et de la praxis à laquelle ils appelaient auparavant se transforme en une grossière praxis antiaméricaine sans qu’il n’y ait derrière de véritable théorie.

Paru initialement dans Horkheimer Max, Gesammelte Schriften Band 14: Nachgelassene Schriften 1949-1972, S.Fischer, 1998, p.409.

Traduit de l’allemand par Memphis Krickeberg.

Télécharger pdf:  SI_antiUS antisem jeunesse_Horkheimer_2018

Filed under: Antisémitisme, Facisme & antifascisme, Gauche régressive

About the Author

Posted by

Max Horkheimer (1895-1973) est un philosophe et sociologue allemand. Il fut le directeur de l'Institut de Recherche sociale , à l'origine de l’École de Francfort, de 1930 à 1969, et un des fondateurs de la théorie critique. Il a notamment écrit Théorie traditionnelle et théorie critique (1937) et Dialectique de la raison (avec Theodor W. Adorno en 1944).