À propos d’un État binational. Lettre ouverte à Vivian Petit – Ivan Segré

Ivan Segré écrit une lettre ouverte à Vivian Petit en réponse à l’article de ce dernier « Réponses à Ivan Segré » paru sur Solitudes Intangibles.

Cher Vivian Petit,

Ne souhaitant pas épiloguer plus que nécessaire, je propose de clarifier le différend; je soutiens pour ma part que deux options valent mieux qu’une, ce à quoi tu réponds que la solution à deux États est « raciste » et en outre caduque; le lecteur se reportera à nos argumentations précédentes pour se faire son idée; mais comme je soutiens également le projet d’un État commun binational israélo-palestinien, nous sommes donc d’accord sur ce point, sauf que nous ne l’envisageons pas de la même manière, comme tu l’écris dans tes « Réponses a Ivan Segré »:

« Certes, Ivan Segré affirme sa préférence pour la réalisation d’Un État binational israélo-palestinien. Nous n’y mettons cependant pas le même contenu, et ne sommes pas tout à fait guidés par les mêmes conceptions. »

Le contenu que j’y mets est explicite et maintes fois exposé dans différents écrits que tu connais: un État israélo-palestinien binational et bilinguistique ouvert par principe a l’immigration des juifs et des palestiniens, des palestiniens et des juifs.

En revanche, j’ai beau lire et relire tes textes, je ne vois toujours rien d’explicite sous ta plume à ce sujet, si ce n’est que tu n’es donc pas guidé par la même conception que moi. Mais quelle est donc ta conception? Il ne te serait pourtant pas très compliqué d’être explicite, puisque la question posée par le projet d’un État commun israélo-palestinien se formalise comme suit:

a) ouvert a l’immigration des juifs et des palestiniens, des palestiniens et des juifs;

b) fermé a l’immigration des juifs et des palestiniens, des palestiniens et des juifs;

c) ouvert a l’immigration des juifs, fermé a celle des palestiniens;

d) fermé a l’immigration des juifs, ouvert a celle des palestiniens;

Sur cette question très simple, mais cruciale, quelle est donc ta position? Est-il possible d’obtenir une réponse de toi, sans devoir chercher entre les lignes et déduire de tes circonvolutions que tu soutiens, a l’instar de tes amis, la position d) ?

Merci d’avance.

Télécharger pdf: SI_lettre VP_Segré_2019

Filed under: Israël et sionisme

About the Author

Posted by

Ivan Segré, né à Paris en 1973, est un philosophe et talmudiste. Ses travaux portent sur le judaïsme, l’antisémitisme et son instrumentalisation réactionnaire, le sionisme et Spinoza. Il est notamment l’auteur de La Réaction philosémite. La trahison des clercs, (Éditions Lignes, 2009), Qu’appelle-t-on penser Auschwitz, (Éditions Lignes, 2009) et Les Pingouins de l'universel. Antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme, (Éditions Lignes, 2017).